tantraLe Tantra ... origines 

Le Tantra est une tradition de sagesse au service de l'élévation de l'homme, très ancienne, venue d’Orient, comme le Yoga et le Zen.

Bien que millénaire, le Tantra est parfaitement adapté à l’homme et à la femme de notre temps. Il se présente tel un « art de vivre » et offre à chacun la possibilité d’accéder à l’épanouissement – un épanouissement physique, mais aussi mental et spirituel.

Indépendamment de tout esprit sectaire, de toute idéologie, de tout dogme, le Tantra nous propose de suivre une voie vers la libération, qui réconcilie masculin et féminin, profane et sacré, sexualité et spiritualité, conscience et énergie.

En Inde, les écritures brahmaniques furent, à partir des Védas, les dépositaires d’une grande partie du « Savoir Initiatique », recueilli par les premiers voyants « Rishis ».
Ce précieux savoir millénaire fut transmis oralement, de bouche à oreille, de maitre à disciple, pour parvenir jusqu’à nous.

La doctrine védique nous enseigne les quatre âges de l’humanité (de l’âge d’or: Satya yuga, à l’âge du fer: Kali yuga – Notre époque actuelle).
A chaque âge correspond un enseignement initiatique, adapté aux conditions de vie de l’homme dans cet âge.

Cette littérature sacrée contient les fondements de toutes les formes de spiritualité indiennes :

  • Shruti est le nom donné à la révélation originelle reçue par les sages Rishi des temps anciens (des Védas aux Upanishads),
  • Les Agamas ou Tantra Shâstras : la réadaptation de la tradition aux conditions de l’âge des conflits (Kali Yuga).
  • Les Védas seraient, dans cette optique, des textes faisant autorité pour le Satya Yuga (ou âge d’or), et les Agamas ou Tantras, pour le Kali Yuga, notre époque actuelle.

Dans ces textes sacrés, l’homme est appréhendé dans sa globalité (physiologique, pathologique, moral, social, psychique et spirituel) et pas uniquement d’un point de vue anatomique.

Les Tantras nous montrent comment ces divers aspects qui composent l’homme se mêlent et sont interdépendants.
Ils proposent une psychophysiologie expérimentale en vue de donner à l’homme les moyens de s’affranchir des conditionnements et d’aller au-delà des limites de son être individuel pour réintégrer l’être Universel, tout en restant acteur dans le monde présent et en jouissant de ce monde.

Le chemin qu’ils conseillent de suivre, fait partie des voies de l’acceptation (par l’intégration dans ses objectifs de tous les aspects de la vie humaine) qui se distinguent de celles du renoncement (qui proposent à l’adepte de se couper du monde « vulgaire » pour favoriser l’élévation intérieure ; voies où l’on trouve les idéaux de vie monastique, de chasteté, pauvreté et obéissance).

La voie du Tantra, elle, nous invite à voir le divin en toute chose et de célébrer la vie dans tous ses aspects.

On identifie cette même dimension dans la spiritualité chinoise avec le taoïsme, dans l’islam avec le soufisme dans le bouddhisme avec le zen, dans le christianisme avec la gnose chrétienne, dans le judaïsme avec le hassidisme et la kabbale et la tradition alchimique qui elle-même remonte à la tradition égyptienne directement liée elle aussi à la tradition primordiale.

Les Principes du Tantra

tantra3L'énergie de la conscience est le premier principe du Tantra.

Cette conscience Universelle se manifeste comme énergie, dans tout ce qui Est.

Et comme la conscience universelle qui l'a produite, cette énergie est Une. Ce qui définit le second principe.

La création est Une : Les mondes végétal, minéral et le monde humain sont interdépendants. Ils forment un tout.
Leur survie  commune dépend du respect de leurs rapports harmonieux. Il n’y a pas de prédateur. Personne n’a le droit de dégrader l'équilibre de la nature.

A l'image du macrocosme qui est Un, l'Homme est Un. En lui l'énergie est Une, tout est lié, interconnecté.

Les trois dimensions (physique, physiologique et spirituelle) qui composent l'homme,  sont reliées par tout un subtil système de circulation de l'énergie dans les différents corps, qui en l'homme manifestent ces différentes dimensions.

Notre être est le résultat d'un complexe dosage entre ces trois niveaux (Inconscience, conscience individuelle et conscience universelle) qui sont intimement liés en nous.

Chaque niveau obéit à des lois. Plus on chemine, plus on s’élève de l'inconscient vers la conscience universelle, de la matière vers l'esprit, plus celles-ci sont complexes, insaisissables.

Les Tantras énoncent clairement qu'en bas de l'échelle de l'évolution, la matière est totalement conditionnée, c’est-à-dire soumise à des lois mécaniques que notre raison logique peut saisir (d'où le développement de la science).
En revanche, en haut de l'échelle, la conscience pure est totalement inconditionnée, libre, et non soumise aux lois mécaniques de la causalité.
Ainsi conscience et liberté sont synonymes. Car plus un être humain est conscience, plus il accède à la liberté.

La vérité est Une. Une vérité ne s’oppose pas à une autre. Il n’existe pas différentes sagesses, occidentale et orientale, scientifique ou autre.
Ce qui était vrai, il y a des millénaires, l’est encore aujourd’hui, dans l’essentiel.

La vérité est toujours la même. Elle réside dans le cœur de chaque individu, qui porte en lui le potentiel pour vivre cette vérité. Ceux qui l’ont trouvée, expérimentée, l’appellent  Amour.

Plus l’homme est éloigné de cette vérité, plus il est ignorant au regard des Tantras. L’égo, la vérité individuelle, partielle, est le voile qui occulte à chacun la vérité universelle porteuse de joie, d'amour, et de liberté.

Le Tantra énonce un principe fondamental : la connaissance est acquise dans l'expérience.

Connaître la chaleur c'est se chauffer au feu, connaître l'amour c'est vivre l'amour, être l'amour, connaître Dieu c'est vivre Dieu, être Dieu.

La réalité est un domaine d’expérience. Connaitre ce qui est, c'est aussi vivre consciemment l'interaction constante de l'être intérieur avec le monde extérieur.

La voie du Tantra

Tantra signifie : technique, méthode, voie.

tantra22La voie du Tantra ne relève ni de la philosophie, ni de la religion. Sur cette voie on ne se préoccupe pas de problèmes de morale, ni de questions intellectuelles. L'accent est mis davantage sur le comment que sur le pourquoi. On ne cherche pas à savoir la Vérité mais à l'atteindre, à la vivre.

Le Tantra est plus une science qu'une philosophie, c'est une science de la conscience, une science qui a pour but de rendre les hommes plus heureux, plus conscients. Quand cette science est appliquée, elle devient un art de vivre.     

Tantra signifie aussi : expansion de la conscience. Le mot vient de la racine Tan, qui, en Sankrit veut dire : expansion, développement. La Tantra pose, comme hypothèse de départ, que la conscience ordinaire de l'être humain est dans un demi-sommeil. Elle est comme enfermée dans un cocon aux parois plus ou moins solides qui est l'ego. Ce cocon est comme une graine, son enveloppe peut se désintégrer pour laisser le potentiel contenu à l'intérieur s'actualiser dans un processus d'épanouissement.

Suivre la voie du Tantra, c'est mettre en marche ce processus, et par la pratique d'une discipline, un travail sur soi appelé Sâdhanâ, effectué sous la direction vigilante d'un maître, faire naître en soi la fleur contenue dans la graine et la cultiver jusqu'à ce qu'elle soit totalement épanouie. C'est un voyage intérieur, une aventure dans la conscience dont il va s'agir de développer les potentialités cachées.

Chez l'homme profane, la conscience n'est qu'une petite partie d'un immense "iceberg" qui émerge au-dessus de l'océan. La partie cachée de l'iceberg est l'inconscient. C'est elle qui domine, qui programme ses comportements, ses actions et ses réactions.

L'iceberg immergé dans les profondeurs de l'océan programme tous les comportements instinctifs, végétatifs, animaux. La conscience qui émerge au-dessus de la surface est la "conscience de soi", plus complexe. Elle lui permet d'exister dans une identité (dans la graine) mais toujours conditionnée par l'inconscient.

Au-delà de cette identité est la Conscience Cosmique, "l'esprit de l'univers" qui, en l'occurrence, est l'océan dans lequel flotte l'iceberg.

Développer la conscience, c'est entamer un processus de fusion qui verra l'iceberg se dissoudre dans l'océan. En d'autre termes, c'est faire évoluer notre être au-delà de l'animal qui est en est la base vers l'humain, et au-delà de l'humain, vers le Divin qui est la source intarissable de créativité, d'amour, d'harmonie et de liberté présente au cœur de chaque être humain.

"Où que vous soyez, nous dit le Tantra, n'essayez pas de vous échapper, regardez les choses en faces, allez au cœur. La vérité libère. Connaître libère". C'est pourquoi le Tantra est avant tout une voie qui dit Oui à la vie, qui dit Oui à ce qui est. Il ne s'agit pas de changer ce qui est pour ce qui devrait être, attitude volontariste et morale, il s'agit simplement de voir ce qui est. Le Tantra n'a pas d’autres buts que de nous faire voir les choses telles qu'elles sont, de nous faire vivre dans la Vérité.    

Au départ, tout être humain vit dans une vérité tout à fait relative, une vérité personnelle faite de croyances, de conditionnements, de certitudes empruntées. Cette vérité est à l'échelle humaine, petite, fragile, et génératrice de conflits car elle s'oppose toujours à d'autres vérités, toutes aussi fragiles, aussi relatives.

Au-delà de chaque vérité particulière, relative à chaque individu, son époque et son conditionnement socioculturel, le Tantra affirme qu'il existe une Vérité Universelle, une Vérité qui est vraie pour tous, qui l'a toujours été, qui le sera toujours.
Cette Vérité, à l'inverse de l'autre, relie les éléments du Tout et leur donne un Sens. Cette Vérité montre la réalité de l'existence comme étant un Cosmos, une harmonie et non un chaos. Cette Vérité est l'essence de la vie, et le but de chaque être humain est de la contacter et de coopérer avec elle. La vérité relative permet à chaque être de s'affirmer dans son identité, mais elle est aveugle et génératrice de haine, c'est elle qui est à l'origine de tous les combats, de toutes les guerres.

La Vérité Universelle est, à l'inverse, Amour et Créativité

La "Voie du Tantra" nous montre le chemin pour aller de l'une à l'autre. Mais attention, la Vérité Universelle, contrairement à la vérité particulière qui aime les mots et les définitions, est impalpable par le biais des mots. Notre mental ne peut la comprendre car elle est trop vaste, éternelle, infinie, elle est l'essence de tout ce qui Est... Comment la réduire à des phrases, à des mots, à des formules... La Vérité Universelle ne peut se saisir que par l'intelligence du Cœur... Dans le silence de la méditation.

Le mental est donc, selon le Tantra, le principal obstacle à la réalisation de cette Vérité. Ainsi, pour suivre cette voie, il va falloir apprendre à rentrer dans le "non mental" et à ouvrir son cœur. Le véritable amour ne s'écoule librement que quand le mental est silencieux. Lorsque le mental n'est plus, on atteint l'état "d'éveil", un état de non-pensée, un état pure conscience. Alors, pour la première fois, on regarde le monde et on voit ce qui est Est.

A mesure qu'on avance sur la voie du Tantra, tout se passe comme si les yeux s'ouvraient peu à peu, comme si on perdait des œillères... Progressivement les filtres colorés à travers lesquels on regardait le monde et l'existence deviennent transparents et incolores. Ces œillères pompent notre vie, réduisent notre champ de conscience. La Tantra se propose de nous rendre la vie, d'augmenter son flux à l'intérieur de nous. Rentrer dans le Tantra demande du courage, c'est pourquoi c'est une aventure, une aventure dans la conscience.

Nous avons, au départ, un certain niveau de conscience qui conditionne nos certitudes, nos aspirations, nos jugements, nos idées, nos habitudes, etc... Ce niveau de conscience peut s'élargir, c'est le sens étymologique du mot Tantra. Notre conscience doit pouvoir se dilater jusqu'à être capable de vivre chaque moment de la vie dans toute sa plénitude, en toute harmonie, complètement immergée dans le ici et maintenant, sans préjugés, sans projections personnelles.

A partir du moment où on entre sur la voie du Tantra, toutes les situations que nous vivons, toutes les expériences que nous faisons, physiquement, psychologiquement, sont là pour accroître notre conscience par-delà les limitations de l'ego et de ses vérités préfabriquées. Plus nous vivons pleinement ces situations 'en nous y engageant totalement) et plus nous devenons conscients de ce qui Est, de la Vérité. Chaque expérience vécue consciemment dans cette dimension contribue à réanimer la flamme intérieure qui guide notre chemin. Chaque pas fait sur cette voie renforce le lien qui nous unit à notre Créateur et intensifie la lumière pour éclairer notre expérience... Jusqu'à ce que le contact soit définitivement établi, et que le Créateur et sa Création soient définitivement réunis à travers nous (Yoga).

L'attitude Tantrique

tantra222Le Tantra s’apparente surtout à un état d’esprit, une attitude par rapport à la recherche spirituelle.

La première caractéristique de cette attitude consiste à appréhender chaque expérience de la vie en terme d’Energie  plutôt d’en terme de valeur (immuables, rigides).

L’unique réalité de notre univers et de tout ce qui s'y manifeste est l'Energie. Elle est la toile de fond de l’existant, du tangible, sur les plans physique et psychologique.

L'Energie est Une. L’Energie relie les divers éléments du Tout dans un complexe réseau en perpétuel mouvement qui s'effectue autour de deux pôles opposés : la conscience et l'inconscience, l'esprit et la matière.

Le positif devient négatif et inversement. L’énergie circule d’un pôle à l’autre. La création, la nature ne sont que le jeu de cette énergie. Tout est toujours variable, rien n’est fixe, immuable. Tout est mouvement, transformation, relatif mais chaque partie est reliée au Tout.

Quand on appréhende mieux la vie sous son aspect énergétique. Les jugements, les catégories, les valeurs immuables disparaissent. On admet que la réalité n’a ni structures, ni schémas fixes. On l’envisage comme un chaos créatif en perpétuel mouvement, transformation par le jeu des polarités de l’énergie.

Il incombe à chaque individu d’agencer ce chaos et surtout de lui donner un sens.

Quand on lui a donné un sens, les choses, les êtres sont perçus dans leur unité et non dans leur opposition. Tout devient clair, lumineux.

Le choix du Tantra consiste donc à tout intégrer. Il n’y a rien contre lequel se battre, ni s’opposer. Affirmer quelque chose c'est refuser son contraire (sa polarité).

L’objectif du Tantra est la réunion des polarités, l’unification des contraires ("To make you One with the One", Yogi Bhajan).  

C'est pourquoi, à la différence des voies d'éveil traditionnelles, où la femme doit suivre un chemin indépendant de celui  de l’homme et inversement (d'où l'isolement, la fuite de la société, les monastères), le Tantra dit : "Pourquoi pas l'homme et la femme ensemble? Que le Yin et le Yang se complètent!".

Classiquement, le choix se porte sur le conflit : l’homme veut échapper à sa femme, il se réprime. Au lieu de voir en elle, une aide possible, il l’envisage comme une ennemie, comme le Diable..

Pour le Tantra, ce type d’attitude est qualifié de primaire. Elle est une perte d’énergie, de temps passé à lutter contre le sexe opposé. Alors que cette énergie aurait pu être vouée au combat contre le véritable ennemi : la nature inconsciente..

La base du Tantra est énoncée ainsi : l'inconscient peut être transformé en conscience, l'inférieur en supérieur, la matière en esprit.
D’ailleurs la physique moderne nous rappelle que la matière peut être muée en énergie et l'énergie en matière.

En fait, matière et énergie sont de même nature mais se présentent sous des formes différentes. Le Tantra dit que l'énergie sexuelle peut être métamorphosée en énergie spirituelle, en force d'amour et de compassion, en force créatrice.
L'inférieur et le supérieur ne sont pas les deux pôles d'une contradiction, ils sont les deux extrêmes d'une même ligne.

L'inférieur ou l'énergie sexuelle est envisagé comme étant le premier barreau de l'échelle et le supérieur ou Conscience Cosmique étant le dernier. Vous pouvez ainsi emprunter l’échelle, du premier au dernier barreau.

C’est ainsi que se définissent les Chakras. Ces centres d'énergie subtils sont autant de portes, présentes en nous, que notre esprit franchit pour passer de l'inconscient à la suprême conscience. Cette échelle des Chakras, c'est l'homme lui-même.

L'homme peut exister aux premiers niveaux de cette échelle, il peut être un animal ou  être aussi inconscient qu'une pierre... mais il peut également s'élever vers le Conscience Universelle, vers le Divin.

Le Tantra considère qu’un lien existe entre les deux niveaux, le supérieur étant déjà présent dans l’inférieur.
Il refuse de diviser l’homme, d’opposer matériel et spirituel, sacré et profane, Ciel et Terre... ainsi les conflits demeurent inexistants.

Les religions traditionnelles en opposant les extrêmes l'un contre l'autre, Dieu contre le Diable, ont largement contribué à créer le caractère schizophrénique de l'homme.

Si vous partagez l’homme en deux parties, qui se rejettent mutuellement, vous créez une fracture.
Si le corps est envisagé comme mauvais. Si vous le considérez comme un ennemi, damné, au service du Diable. Le conflit s’installe  dans l’Etre. Il commence à avoir peur de son propre corps.
Le conflit s’installe. Il sépare le corps et l’esprit.
De cette division naissent toutes les peurs, les confusions, les désespoirs et les problèmes.

Le Tantra dit : « Vous êtes Un, il n'y a pas lieu d'être en conflit. Vous pouvez accepter tout ce qui est en vous et le faire évoluer avec beaucoup d'amour, d'attention, beaucoup de conscience, vers plus de pureté, plus de lumière. Le corps n'est pas l'ennemi de l'âme. Le corps est juste le fourreau de votre épée, le corps est le temple, le corps est la demeure de votre âme. Ce n'est pas l'ennemi, c'est l'ami. »

Il reconnait, accepte et utilise toutes les formes d’énergie comme manifestations de l'Énergie-Conscience unique et éternelle qui réagit l'univers.

L'Énergie exprimée sur les plans inférieurs sera utilisée pour développer les plans supérieurs. L'alchimie tantrique consiste à accepter les énergies qui nous sont données. Puis à l’aide de techniques appropriées, de les intégrer et de les faire monter à des plans supérieurs.

Le Tantra dit que la création est le jeu de l'énergie en perpétuel mouvement de création, d'organisation et de destruction.

Apprenez à faire de votre vie un jeu, à dissoudre le "je" dans le grand jeu de la vie en retrouvant la spontanéité de l'enfant, le sens du ici et maintenant et l’émerveillement devant le grand mystère de la création.

Aimez la réalité telle qu'elle apparait, dans sa globalité. Bien entendu, de nombreuses choses doivent changer, évoluer, mais toutes évolutions passent par l'acceptation et s'opère par l'Amour. Il n'y a pas besoin de se battre.

Pour le Tantra la clé de cette attitude est la méditation.

LA FEMME… Revalorisée dans Le Tantrisme

Dans le tantrisme, l'homme et la femme ne sont pas considérés comme égaux mais comme complémentaires.

La relation entre l'homme et la femme devient donc une interaction créatrice dans laquelle toutes les contradictions peuvent être résolues.

La femme est identifiée à Shakti la divine mère de l'univers en tant que symbole du principe actif. Elle est considérée comme la force motrice de toute évolution et devient l'inspiratrice divine de l'homme en jouant le rôle d'intermédiaire entre le transcendant et l'immanent. La femme par son aptitude à l'intériorisation et sa plus grande sensibilité est plus proche du divin. De plus, elle est le symbole de la régénération. La femme doit donc être aimée et respectée en tant que la grande donneuse de vie la "créativité du Créateur" (Yogi Bhajan)

tantra2222

 

Agenda cours Yoga
2019 - 2020

Début des cours
Semaine du 16 au 20 septembre

i agenda i horaire

 

Soirées à thèmes
Transe Gong
Bain de Gongs
Gong Yoga Nidra
Méditation Guidée
Kundalini Transe Danse

 
PAU
BIARRITZ
BAYONNE
HASPARREN
SAINT SEBASTIEN

CAMBO LES BAINS
SAINT JEAN DE LUZ

 

Agenda
Matinée, Ateliers, 
Stages, Soirées

A VENIR